Nos plantes tropicales ont du talent ! Episode 1 :l’aloe vera

Nos plantes tropicales ont du talent !

Épisode 1 : l’Aloe vera

Temps de lecture 1 minute

 

L’aloe vera est une plante qu’on ne présente plus aux afficionados de la beauté au naturel !

Ressemblant à certain cactus, elle pousse en milieu chaud et aride, et renferme une pulpe gorgée d’eau, communément appelé gel.

 

Son utilisation historique

Cette plante est utilisée depuis l’antiquité. En -1750 déjà, dans la Mésopotamie puis dans l’Egypte et la Grèce antiques, des tablettes et livres indiquent son utilisation en tant que traitement pour la peau en cas de brûlure, de cicatrice et de perte de cheveux, mais d’utilisation en cas de maux de tête, asthme et d’autres maladies.(Shelton, 1991)

 

Les preuves récentes

Une pommade contenant du gel d’aloe vera s’est montrée efficace pour réduire le psoriasis dans une étude sur 60 personnes(Syed et al., 1996).

Une autre étude, animale, réalisant en 1991, a montré des propriétés anti-inflammatoires.

Enfin elle le gel facilite la guérison des cicatrices (Hashemi et al., 2015).

 

Comment l’utiliser

Utiliser des ustensiles bien propres pour les étapes suivantes. Le but est de ne pas contaminer le gel.Couper une branche dans la longueur et récupérer le gel à l’aide d’une cueillère à café.

Vous pouvez diluer ce gel dans de l’eau pour en faire un spray. Il aidera à faire tenir vos coiffures. Choisissez la quantité de gel à diluer selon ce que vous recherchez : effet ultra fixant ou non.

Vous pouvez aussi intégrer ce gel de la branche à vos crèmes hydratantes  faites maison.

Aloe vera en fleur

Conclusion

L’aLoe vera offre un gel efficace qui aide à définir les boucles. Ses bienfaits pour hydrater la peau ne sont plus à démontrer, mais il ne peut pas être utiliser seul car ce n’est pas agréable et laisserait une pellicule blanche.

Si vous vouliez explorer l’aspect bienfaiteur des propriétés réparatrices sur vos cicatrices, parlez-en d’abord à votre dermatologue si vous prenez un traitement pour cela (acné, vergéture, etc.)

Attention

LA plante est laxative. A cause de sa composition prolongée, la muqueuse sera endommagée et une  diarrhée chronique s’installera avec des conséquences métaboliques.

L’ingestion est à éviter chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans.

 

Et vous comment utilisez vous cette plante ?

 

Votre dévouée,

Laëtitia

 

Bibliographie

Hashemi, S.A., Madani, S.A., Abediankenari, S., 2015. The Review on Properties of Aloe Vera in Healing of Cutaneous Wounds. BioMed Res. Int. 2015. https://doi.org/10.1155/2015/714216

Shelton, R.M., 1991. Aloe Vera. Int. J. Dermatol. 30, 679–683. https://doi.org/10.1111/j.1365-4362.1991.tb02607.x

Syed, T.A., Ahmad, S.A., Holt, A.H., Ahmad, S.A., Ahmad, S.H., Afzal, M., 1996. Management of psoriasis with Aloe vera extract in a hydrophilic cream: a placebo-controlled, double-blind study*. Trop. Med. Int. Health 1, 505–509. https://doi.org/10.1046/j.1365-3156.1996.d01-91.x

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.