fbpx

L’automne et ses couleurs chamarrées sont arrivés. Comment prendre soin de mes cheveux pour qu’ils ne chutent pas aussi vite que les feuilles des arbres en ce début de saision ?

1. Couper vos pointes

Alors oui, ça fait toujours mal au cœur. Vous aviez enfin réussi à obtenir cette longueur de cheveux jusqu’au épaules/poitrine/rein (rayer la mention de votre choix !). Pourtant il faut se rendre à l’évidence. Dès que vous avez le malheur de plonger ne serait-ce qu’un doigt dans vos cheveux, vous devez l’en extirper en cassant 2 à 3 cheveux au passage ! Quand vous les lavez, vous voyez bien que les bout forment des « queues de rat », avec des hauteurs COMPLETEMENT différentes. Il est devenu extrêmement difficile de les démêler, malgré tous les produits ajouter avant, pendant, après, entre les shampoings…. Personne n’est à blâmer… ni la piscine, ni la mer de cet été, pas plus que le manque de soin au mois de septembre parce que bon, rentrée oblige !

 

Le cheveu est une partie morte. Elle s’entretient, mais ne se répare pas. Comme les ongles.

 

2. Utiliser des huiles et beurres végétaux

L’automne marque la baisse des températures. Et avec elle, moins de transpiration au niveau des cheveux. En été, cette transpiration permettait d’hydrater les cheveux. Désormais, il va falloir renforcer l’hydratation de vos cheveux. Pour cela, passez vos cheveux sous le jet de la douche tous les deux jours, voire tous les jours.  Appliquer sur les cheveux humides l’équivalent d’une à deux cuillères à café d’huile végétale. Des huiles sèches de préférence, pour ne pas avoir l’effet cheveux gras perpétuels qui imbibent les oreillers et les écharpes : huile de sésame, huile de jojoba, huile d’argan, huile de noisetier. Si vous portez les cheveux lâchés tous les jours, n’appliquez les huiles qu’une fois sur deux lorsque vous vous mouillez les cheveux.

 

3 Protéger mieux les temps et cheveux sur le pourtour de la tête

L’astuce est d’utiliser des beurres végétaux

 

4 Faites des bains d’huiles et masques capillaires

Avec le froid, la sécrétion de sébum est diminuée. Il y a moins de sébum disponible. Les bains et les huiles sont surtout utiles à celles qui portent des coiffures protectrices et qui ne pourront pas poser des huiles à chaque fois qu’elles vont passer les cheveux sous le jet de la douche. Les bains et masques doivent être posés au minimum 30 minutes. A faire tous les 15 jours minimum.

 

5 Buvez de l’eau

Oui. Ce n’est pas parce que l’été est passé qu’il faut moins boire. Le fait de boire suffisamment fait que l’eau est en quantité suffisante dans le sang et va permettre un meilleur flux sanguin, notamment au niveau des cheveux. La croissance du cheveu se fait uniquement à la racine. C’est donc à la racine, là où se trouve l’arrivée du sang que la robustesse de vos cheveux se joue. Alors penser à boire 1,5 L d’eau par jour en plus du café ou thé (voire chocolat) du matin.

 

Voilà, profitez bien de l’été indien, de l’air frais, des sorties en terrasse de café ou en forêt. Bientôt l’heure d’aller ramasser les châtaignes !

Catégories : Cheveux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :