Les phrases idiotes censées interdire de se trouver belle ou beau.

« Soit belle et tais-toi ! », « moins tu sais que tu es belle, et plus tu l’es », etc.. Ces phrases idiotes censées interdire de se trouver belle ou beau.

Je fais partie de la génération qui est née avant l’avènement des smartphones. Se mirer à longueur de journée ? Ce n’est pas nouveau ! Je me souviens que sur le chemin du collège, dans les parkings, les centres commerciaux, les individus passaient tout leur temps à vérifier leur image dans les moindres miroirs ou vitres des ascenseurs, magasins et voitures ! Pour s’admirer, se rassurer ou pire se vomir !

La soumission au diktat de la mode n’est pas nouvelle. Et on y est soumis à tout âge. Pourtant depuis une dizaine d’années, tous les articles de magazines et de blogs prônent l’acceptation de soi, le combat contre le regard d’autrui. Pourtant, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a une forme d’hypocrisie, de la part de ceux qui sont friands de ces articles.

 

« Oui, il faut qu’elle s’accepte… mais pas trop quand même », l’hypocrisie caractéristique !

Combien de fois avez-vous entendu cette phrase ? Une fille obèse qui met une robe moulante, un T-shirt, ou « sacrilège » un crop-top ! Un homme faisant rouler ses muscles en marchant ! Et les avalanches de remarques et regards appuyés pleuvent. Et plus le corps se rapproche des canons de beauté de ceux qui le regardent, plus les remarques se rapprochent de propos dégradants. Malaise ! Il est toujours délicat de prendre la défense d’une personne que vous ne connaissez pas face à des proches ou des connaissances. Mais n’hésitez pas !

Si une personne belle annonce qu’elle se trouve belle ? Elle est aussitôt fustigée. Prétentieuse, narcissique, vantarde ? Elle n’attend tout simplement pas qu’une tierce personne valide son avis, seul son propre regard compte, et c’est ce qui gêne ! Rien ne semble avoir de prise sur elle. Ce qui suscite donc l’envie, la jalousie !

A quoi servent ces comportements ? L’agressivité est toujours une réponse à une situation dans laquelle on se sent mal à l’aise : sentiment d’infériorité, voire même d’injustice, ou intolérance.

« Tout le monde veut la même chose, mais personne ne veut que tu l’obtiennes avant les autres » . IAM

femme face au miroir

Le schéma américain versus le schéma français

Paradoxe. Quand un.e Américain.e s’assume et revendique être beau, il/elle a droit à une standing-ovation en France ! Alicia Keys sans maquillage, Rihanna, Beyonce, Kanye West, soulèvent plus d’admiration que de détracteurs en France. « Mais c’est un Américain, c’est normal, c’est dans leur culture ». Il est vrai que la valorisation de la personnalité dès l’enfance est ancrée dans la culture américaine. Pourtant, l’acception de soi est un besoin universel, peu importe la nationalité. Or, en France, la beauté et l’assurance sont valorisées, mais pas l’estime de soi que l’on oppose à l’humilité. Ce qui est une erreur.

 

S’accepter, une étape indispensable au bien-être

La grande majorité des personnes se focalisent sur leurs petits défauts, surtout les adolescentes, et les femmes. Même celles qui ont cet air assuré tant décrié. Elles ne manquent donc pas d’humilité. Mais, simplement, elles ont peut-être décidé de se focaliser sur leurs qualités et les aspects positifs de la vie.

Il ne faut pas confondre confiance en soi et fierté mal placée !

 

Il est beau de s’élever au-dessus de sa fierté. Encore faut-il l’atteindre. – Georges Bernanos.

femme émergent de l'eau

Et vous avez-vous déjà rencontré une de ces personnes inspirantes ?

 

Votre dévouée,

Laëtitia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.