fbpx

Mêler les styles de peuples si éloignés physiquement que culturellement, il fallait oser. Le résultat est détonnant et superbement mise en valeur par une esthétique recherché.

Serge Mouange a associé les tissus traditionnellement utilisés en Afrique de l’ouest (West Africa, en anglais) aux coupes ancestrales de kimono japonais. Cette hybridation, l’innovateur la nomme « third esthetic » que l’on peut traduire par « troisième beauté ».

Sous les mains expertes de ce designer rompu aux arts graphiques de tous genres, le tissu devient parure.

Sources

http://www.wafrica.jp/


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :